Notre histoire

Le fondateur

We know about your hectic schedule. We also know the only way you truly understand a subject is by practicing it in a real environment. This is why we’ve set a playground area that’s full of hours of exercises, questions and challenges. It even has a gaming section. 

La fondatrice

In addition to our online classroom, we also offer an option to take part in a live classroom. It takes place in our vast campus located in Westfield, London. Here you’ll be able to use the most up-to-date facilities and computer equipment.

L'histoire de la congrégation

  • La fondation (1792-1837)
  • Le développement après les Fondateurs
  • Croissance et internationalisation
  • Evolutions post-Vatican II
  • 1792 - Origine du fondateur

    Nous sommes en 1792. La France est secouée par la Révolution et l’Assemblée Constituante a voté la « Constitution civile du clergé » obligeant le clergé, sous peine d’exil, à prêter le serment de loyauté à la constitution. Pierre Coudrin, un jeune prêtre originaire de Coussay-les-Bois (Haut Poitou), ordonné prêtre en secret à Paris par un évêque resté en communion avec le Pape, revient sur sa terre natale, mais il doit aussitôt passer dans la clandestinité pour échapper aux autorités civiles.

  • Timeline

    D’abord caché durant 5 mois dans le grenier de la ferme d’un château, où il aura une vision lui faisant prendre conscience de la mission qui se présentera à lui dans l’avenir – mettre en œuvre une nouvelle communauté de missionnaires, constituée d’hommes et de femmes – il quitte sa cachette et se met à déployer une intense activité apostolique au cours de laquelle il montre une grande audace et une profonde confiance dans la Providence, deux traits distinctifs de sa personnalité.

  • 1794 - rencontre avec la fondatrice

    En avril 1794, il prend contact avec un groupe qui se réunissait dans une maison qu’il fréquentait : l’Association du Sacré Cœur. Peu après, lui-même, avec d’autres prêtres, créera l’Association des prêtres du Sacré Cœur. En 1795 Henriette Aymer, une jeune fille issue du milieu mondain de Poitiers ayant vécu une conversion intérieure lors d’un séjour en prison, demande à être admise dans l’Association. Pierre Coudrin croise son chemin et devient son confesseur. Un groupe de femmes, guidé par Henriette, se détache de l’Association et devient le groupe des « Solitaires », qui s’acheminent vers une forme de vie religieuse.

  • 1800 - les premiers voeux

    En octobre 1800, Henriette et quatre autres compagnes prononcent leurs premiers vœux. À Noël de cette même année, Pierre Coudrin et Henriette Aymer prononcent leurs vœux perpétuels. Cette date est bel et bien la naissance de la congrégation. Pendant toute la période napoléonienne, elle vit dans un régime de stricte clandestinité.

  • 1817-1837 - reconnaissance officiel

    Ce n’est qu’en 1817 que le Saint Siège la reconnaît officiellement, ce qui contribue à son expansion et à sa croissance. L’apostolat des communautés de frères et de sœurs se concentrait sur la formation, en écoles et en séminaires pour la formation ecclésiastique. Bientôt l’élan de la communauté naissante se heurte aux difficultés provenant des autorités ecclésiastiques ou des autorités civiles. Cela fait élargir le champ apostolique aux missions populaires, en France, et à prendre en charge des territoires de missions dans les îles lointaines d’Océanie (Hawaï, Gambier…).

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Optio, neque qui velit. Magni dolorum quidem ipsam eligendi, totam, facilis laudantium cum accusamus ullam voluptatibus commodi numquam, error, est. Ea, consequatur.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Optio, neque qui velit. Magni dolorum quidem ipsam eligendi, totam, facilis laudantium cum accusamus ullam voluptatibus commodi numquam, error, est. Ea, consequatur.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Optio, neque qui velit. Magni dolorum quidem ipsam eligendi, totam, facilis laudantium cum accusamus ullam voluptatibus commodi numquam, error, est. Ea, consequatur.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez découvrir plus d’informations sur l’histoire de la congrégation ou de ses fondateurs, nous vous invitons à aller sur le site général de notre congrégation pour y trouver plus de documents en français / anglais / espagnol.